jeudi 14 juillet 2016

Sauveur & fils (saison 1) de Marie-Aude Murail

C'est toujours un régal de se plonger dans un roman de Marie-Aude Murail et son dernier titre ne déroge pas à la règle ! Empli d’humanité, son chaleureux SAUVEUR & FILS se lit avec délectation. L’auteure nous y fait partager le quotidien d’un psychologue clinicien d'origine martiniquaise, Sauveur Saint-Yves, attentif et généreux, que l’on suit dans l’exercice de son métier.

SAUVEUR_et_FILS
École des loisirs, avril 2016
15 x 22 cm
• 329 pages • 17 €

– À partir de 14 ans –

Avec Sauveur Saint-Yves, on partage avec émotion les histoires très réalistes – dans lesquelles le grave côtoie le plus léger – de ses (souvent) jeunes patients en souffrance qui défilent dans son cabinet de consultation pour mettre des mots sur leurs maux : Margaux, 14 ans qui se taillade les veines ; Ella, 12 ans, qui est en pleine phobie scolaire ; Cyrille, 9 ans, qui fait encore pipi au lit ; Gabin, 16 ans, qui joue toute la nuit aux jeux vidéo et sèche les cours... : des personnages très touchants auxquels on s’attache immanquablement, le bienveillant Sauveur Saint-Yves évidemment en tête ! En privé, ce spécialiste (pourtant) de la parole, peine à parler à son fils, Lazare, 8 ans, de la mort accidentelle de sa mère lorsqu'il était tout petit...

SAUVEUR & FILS est un roman « thérapeutique » que l'on quitte vraiment à regret. Vivement la prochaine saison qui devrait, me semble-t-il, sortir à la rentrée prochaine !

POINT

En attendant, j'ai envie de me replonger dans trois autres romans excellents eux aussi, de Marie-Aude Murail :

PAPA ET MAMAN SONT DANS UN BATEAU (2009)
LA FILLE DU DOCTEUR BAUDOIN (2006)
OH, BOY ! (2015 pour l'édition poche)

Marie_Aude_Murail
École des loisirs, 2006-2015

Marie.

Enregistrer

Posté par deslivresetc à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mercredi 17 février 2016

Kamarades, tome 2 : Tuez les tous ! de B. Abtey, J.B. Dusséaux et M. Goust

Il nous tardait de retrouver Ania et Volodia, notre couple d'amoureux en prise avec l'Histoire dans la belle série KAMARADES ! À la fin du premier tome, tous deux se retrouvaient en bien mauvaise posture alors c'est dire si nous attendions fébrilement la parution du deuxième tome pour connaître leur sort !

KAMARADES_COUV
Rue de Sèvres, janvier 2016

24 x 32 cm 60 pages • 13,50 €
– À partir de 14 ans –

Car voici un petit détail qui a son importance : Ania n'est autre que la princesse Anastasia Romanova, fille du Tsar et Volodia, un soldat cosaque sorti du rang pour rejoindre les bolcheviks. Seulement, pour sauver celle qu'il aime, et empêcher son exécution, le jeune homme va devoir trahir ses idéaux révolutionnaires...

EXTRAIT_KAMARADES_5
Case signées Mayalen Goust (dessin et couleurs),
Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux (texte)

extraite de l'album KAMARADES (tome 2)
© Rue de Sèvres, 2016

Dans cette série animée par un véritable souffle romanesque, Benoît Abtey [voir aussi Arsène Lupin, les origines] et Jean-Baptiste Dusséaux entretiennent avec brio le mystère sur l'assassinat de la famille Romanov...

EXTRAIT_KAMARADES_2
Case signées Mayalen Goust (dessin et couleurs),
Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux (texte)

extraite de l'album KAMARADES (tome 2)
© Rue de Sèvres, 2016

Et bien sûr, dans ce deuxième tome, nous suivons le destin de nos deux amoureux qui tentent par tous les moyens de survivre dans cette période trouble de l'histoire de la Russie et de l'Europe d'après-guerre...

EXTRAIT_KAMARADES_3
Cases signées Mayalen Goust (dessin et couleurs),
extraites de l'album KAMARADES (tome 2)
© Rue de Sèvres, 2016

Après LA FIN DES ROMANOV, Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux poursuivent avec TUEZ-LES TOUS ! leur saga aussi belle que passionnante qui doit également beaucoup à la mise en images remarquable de la dessinatrice Mayalen Goust – son héroïne romantique à la chevelure flamboyante est toujours aussi superbe !

EXTRAIT_KAMARADES_4
Illustration signée Mayalen Goust
extraite de la série KAMARADES (tome 2) de Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux
© Rue de Sèvres, 2016

Marie.

Posté par deslivresetc à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 16 février 2016

Quatre sœurs, tome 3 : Bettina, de Cati Baur et Malika Ferdjoukh

Après ENID puis HORTENSE, Cati Baur poursuit avec BETTINA son beau projet de mise en images des quatre romans de Malika Ferdjoukh formant la chaleureuse saga familiale QUATRE SOEURS !

QUATRE-SOEURS-SERIE
Rue de Sèvres, 2014-2016

Quel plaisir de pouvoir pousser à nouveau les portes de la fameuse Vill'Hervé avec la dernière bande dessinée de Cati Baur et de retrouver le quotidien plein de vie de ses habitantes, les cinq sœurs Verdelaine (Enid, Hortense, Bettina, Geneviève et Charlie), les héroïnes ô combien attachantes de l'incontournable tétralogie de Malika Ferdjoukh signée à l'école des loisirs !

villherve
Illustration signée Cati Baur
extraite de l'album QUATRE SOEURS, TOME 3 : BETTINA

© Rue de Sèvres

Toutes les cinq vivent seules dans cette vieille bâtisse en bord de mer depuis la mort accidentelle de leurs parents. C'est la plus âgée, Charlie, vingt-trois ans, qui veille sur la maisonnée. Et on les suit toutes avec bonheur dans leurs attendrissantes aventures, leurs moments de joie ou de peine, leurs disputes et leurs confidences, leurs petites ou grandes histoires de cœur...

extrait12
Cati Baur (illustration) et Malika Ferdjoukh (texte)
QUATRE SOEURS, TOME 3 : BETTINA
© Rue de Sèvres

Dans ce troisième tome particulièrement touchant, la fratrie doit faire face à un manque évident d'argent. Charlie se résigne alors à louer la chambre des parents. Une résolution qui va chambouler à plus d'un titre la vie à la Vill'Hervé avec la venue d'un nouvel hôte aussi beau que séduisant : Tancrède !

extrait18
Cati Baur (illustration) et Malika Ferdjoukh (texte)

QUATRE SOEURS, TOME 3 : BETTINA
© Rue de Sèvres

extrait1
Cati Baur (illustration) et Malika Ferdjoukh (texte)
QUATRE SOEURS, TOME 3 : BETTINA
© Rue de Sèvres

Comme à chaque fois, il est bien difficile de quitter les belles héroïnes de Malika Ferdjoukh et de refermer les portes de leur vieille demeure « un peu déglinguée de partout » mais si accueillante ! Il faut dire que Caty Baur a su parfaitement rendre sous ses pinceaux la chaleur qui règne à l'intérieur de ce lieu attachant. Une série à ne pas manquer !

point2

En attendant le quatrième et dernier tome de la série dessinée par Cati Baur, me voilà plongée dans le dernier roman de Malika Ferdjoukh – BROADWAY LIMITED (École des loisirs, 2015) – qui nous donne à franchir le seuil d'une autre grande demeure remplie de vie – et j'adore ça ! : la chaleureuse pension Giboulée, au coin de la 7th avenue à New York. Celle-ci abrite une ribambelle de jeunes filles rêvant des planches de Broadway... Un roman virevoltant qui se dévore d'un trait ! À quand son adaptation en bande dessinée ;) ?

BROADWAY_LIMITED_COUV
École des loisirs, 2015
– À partir de 12 ans –

Marie.

mercredi 20 janvier 2016

Arsène Lupin, les origines de B. Abtey, P. Deschodt, M. Galopin et C. Gaultier

La sortie ce mois-ci du dernier tome de la trilogie ARSÈNE LUPIN, LES ORIGINES nous a donné envie de nous plonger intégralement dans cette série BD au pari enthousiasmant : celui de nous projeter dans les jeunes années du célèbre « gentleman cambrioleur » !

ARSENE-LUPIN-COUV

Nous découvrons dans le tome 1 intitulé LES DISPARUS (2014), le jeune Arsène, âgé de douze ans, enfant des rues alors emprisonné dans une sinistre maison de redressement sur Belle-Île-en-Mer. Son seul crime est d'avoir été le témoin gênant du meurtre de son ami, et professeur de savate, Théophraste Lupin, commis par deux policiers.

ARSENE-LUPIN
Cases signées Christophe Gaultier (dessin), Marie Galopin (couleurs),
Benoît Abtey et Pierre Deschodt (texte)

extraites de l'album ARSÈNE LUPIN, LES ORIGINES (tome 1)
© Rue de Sèvres, 2014

Heureusement, Arsène ne restera pas longtemps dans ce véritable bagne. Juste après une tentative d'évasion ratée avec Jacob, son compagnon d'infortune, il est libéré par le comte de la Marche qui l'adoptera. Ce personnage énigmatique va parfaire la formation du jeune garçon et le préparer à combattre un ennemi hautement redoutable : l'obscure Confrérie des Lombards. Effectivement, Arsène sera amené à affronter cette puissante société secrète dans le deuxième et passionnant tome 2 : LE DERNIER DES ROMAINS (2015)...

ARSENE-LUPIN-2
Cases signées Christophe Gaultier (dessin), Marie Galopin (couleurs),
Benoît Abtey et Pierre Deschodt (texte)

extraites de l'album ARSÈNE LUPIN, LES ORIGINES (tome 2)
© Rue de Sèvres, 2015

Avec ARSÈNE LUPIN, LES ORIGINES, les scénaristes Benoît Abtey [voir aussi Kamarades] et Pierre Deschodt nous ont concocté une aventure très prenante, le dessin vif de Christophe Gaultier s'accordant parfaitement avec le rythme de leur récit. Celui-ci avec son lot de mystères nous incite ardemment à poursuivre notre lecture de la série. Ayant dévoré les deux premiers tomes en un rien de temps, nous n'avons maintenant qu'un souhait, celui de nous procurer le troisième tome paru début janvier 2016 ! Cet ultime tome intitulé IL FAUT MOURIR ! devrait conclure efficacement ce cycle fort intriguant – nous vous en parlerons bientôt.

SERIE-ARSENE-LUPIN
Rue de Sèvres, 2014-2015-2016

Marie et Harno.

Posté par deslivresetc à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 12 décembre 2015

Le Pays où l'on n'arrive jamais d'André Dhôtel, illustré par Julia Wauters

Retour au doux pays de l'enfance à plus d'un titre avec cette nouvelle et superbe édition du célèbre roman d'André Dhôtel illustré par Julia Wauters !

LE-PAYS-OU-LON-ARRIVE-JAMAIS-2
Flammarion  Jeunesse, octobre 2015
14,5 x 22 cm couverture cartonnée 317 pages 14,50 €
– À partir de 12 ans –

J'étais en classe de 5e, dans un petit collège des Ardennes. Mon enseignante de français avait choisi de nous faire étudier le roman d'un auteur originaire du village voisin qui se déroulait dans nos contrées boisées... Et comme elle avait bien choisi : ce fut mon premier grand souvenir de lecture !

« Il y a dans le même pays plusieurs mondes véritablement. Si l'on explore les Ardennes, ce n'est pas une forêt que l'on découvre, mais mille forêts... » Première phrase du roman.

LE-PAYS-OU-LON-ARRIVE-JAMAIS-1
Julia Wauters © Flammarion-Jeunesse, 2015

Illustration extraite du roman LE PAYS OÙ L'ON ARRIVE JAMAIS d'André Dhôtel
– Découvrir des photos du livre sur la page Tumblr de l'artiste –

Quel plaisir de retrouver Gaspard Fontarelle, ce jeune et singulier héros qui m'avait tant marquée dans mon enfance avec son fabuleux cheval pie ! Ce garçon décide de s'échapper du petit village tranquille de Lominval – et de quitter sa tante à laquelle il avait été confié par ses parents, marchands forains – afin d'aider une enfant fugitive en quête du Grand Pays, une mystérieux contrée avec des chênes, des bouleaux, des palmiers et la mer : le pays de sa mère disparue. Si tous pensent que cette enfant court après un rêve, Gaspard étrangement y croit. Sur sa route, ce personnage très attachant et persévérant fera d'étranges rencontres et vivra mille et une aventures...

LE-PAYS-OU-LON-ARRIVE-JAMAIS-3
Julia Wauters © Flammarion-Jeunesse, 2015
Illustration extraite du roman LE PAYS OÙ L'ON ARRIVE JAMAIS d'André Dhôtel
– Découvrir des photos du livre sur la page Tumblr de l'artiste –

Cette étrange quête qui se déroule au cœur des Ardennes est on ne peut plus fascinante, comme le sont d'ailleurs les illustrations en bichromie au style rétro signées Julia Wauters qui habillent aujourd'hui magnifiquement le récit poétique d'André Dhôtel ! Une histoire à faire lire et une superbe édition à offrir.

Marie.

Posté par deslivresetc à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 30 octobre 2015

Ma mère, le crabe et moi par Anne Percin

Aujourd'hui, j'ai lu d'une traite le nouveau roman d'Anne Percin, partenaire de la campagne officielle de sensibilisation de l’Association « Le cancer du sein, parlons-en ! » qui a eu lieu ce mois-ci. L'auteur y dresse avec une formidable justesse le portrait très touchant d’une adolescente de quatorze ans confrontée au cancer du sein de sa mère.

ma-mere-le-crabe-et-moi
Éditions Rouergue jeunesse, octobre 2015
21 x 14 cm 127 pages 10,20 €
– À partir de 12 ans –

Le récit est réaliste – les étapes difficiles de la maladie (le dépistage, la mastectomie) et les effets secondaires de la chimiothérapie ne sont pas éludées – mais il ne tombe jamais dans le larmoyant, heureusement. Il faut dire qu'il est porté par la voix si spontanée de la jeune Tania ! Cette narratrice pleine de vie et de répartie, nous fait partager avec franchise et autodérision – la plus belle arme pour distancier les choses ! – son quotidien avec sa mère et le fameux « crabe » avec lequel elles doivent maintenant composer. Et ça fait du bien. Comme de voir transparaître au fil du récit cette complicité mère-fille démultipliée par l'épreuve. Toutes les deux sont devenues, par force, des combattantes étroitement soudées : quand sa mère supporte avec courage les traitements, Tania qui la soutient en la « boostant » de sa belle énergie positive, choisit de se mettre au cross et se surpasser dans cette discipline.

« J'ai voulu prouver à ma mère que c'était pas grave de perdre ses cheveux. Je crois qu'elle avait plus peur du regard des autres que de mourir pendant son opération. C'est débile, non ? Qu'on doive se cacher pour être malade, je trouve ça dingue ! Comme si ça ne suffisait pas de souffrir, faudrait encore le faire en silence ! Et puis quoi, encore ? Et maintenant, je veux me prouver des choses à moi aussi, c'est pour ça que je me suis inscrite au cross. Y'en a marre d'avoir peur tout le temps, vous trouvez pas ? Ça sert à rien, la peur. En tout cas, ça ne fait pas avancer. »

interview1
En cliquant sur l'image, découvrez dans la revue PAGE DES LIBRAIRES
l'interview très intéressante de l'auteur réalisée par la librairie LE BEL AUJOURD'HUI

Anne Percin nous offre un roman plein de force, ancré dans la réalité, qui met admirablement en avant la combativité de ses héroïnes qui ne perdent jamais espoir et c'est important. À ne pas avoir peur de découvrir !

« Qui sait ce que l'avenir nous réserve ? Cinq mois plus tôt, j'étais loin de me douter que ma mère aurait un cancer et qu'un jour j'aurais envie de courir un cross national. Tout arrive, dans la vie. Si le pire peut arriver, c'est que le meilleur aussi. Y'a pas de raison après tout. »

cancer

Marie.

Posté par deslivresetc à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 25 octobre 2015

Tempête au Haras de Christophe Donner (scénario) et Jérémie Moreau (dessin)

En 2012, Christophe Donner nous transportait avec TEMPÊTE AU HARAS édité chez l'École des loisirs, un roman brillant, plein de fougue et d'émotion. Il y retraçait le destin de Jean-Philippe, un jeune héros aux jambes brisées, porté par la volonté farouche de surpasser son handicap pour accomplir son rêve de toujours – devenir jockey – avec sa jument, la fougueuse Tempête...

TEMPETE-AU-HARAS-COUV
– Extrait de la (superbe) couverture provenant du site www.bdgest.com
Rue de Sèvres
, octobre 2015

21 x 27,5 cm 72 pages 14 €
– À partir de 12 ans –

Ce récit grisant devient aujourd'hui une bande dessinée signée Jérémie Moreau sur un scénario adapté avec Christophe Donner lui-même. Et c'est peu dire que cette adaptation est réussie : la force et la beauté du roman y sont intactes !

« Jean-Philippe n’a qu’un rêve : devenir jockey. Né dans le haras tenu par ses parents, il grandit aux côtés des poulains et n’est jamais aussi heureux qu’à cheval. Lorsque Belle-Intrigante met au monde une pouliche, Tempête, il en est certain : elle deviendra un crack ! Le crack qu’attendent ses parents depuis des années et qu’il montera. Mais un soir d’orage vient briser ses espoirs. Tempête, affolée, piétine le dos de Jean-Philippe, qui ne marchera plus. Il devra alors faire de l’impossible une réalité, pour renouer avec son rêve. » Rue de Sèvres

TEMPETE-AU-HARAS-EXTRAIT2

Le trait plein d'énergie de Jérémie Moreau sied tout-à-fait au caractère combatif du personnage de Jean-Philippe porté par une admirable « fureur de vivre ». Et c'est avec puissance que cet artiste – remarqué précédemment avec LE SINGE DE HARTLEPOOL (Delcourt, 2012)nous donne à (re)vivre au plus près les courses à cheval de ce personnage très touchant, comme si nous y étions ! Exaltant.

TEMPETE-AU-HARAS-EXTRAIT1
Illustration de Jérémie Moreau / Texte de Christophe Donner
Extrait de TEMPÊTE AU HARAS © Rue de Sèvres, 2015

Marie.

Posté par deslivresetc à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 4 octobre 2015

La rentrée de nos héros préférés #6

Après deux mois de vacances dans le Larzac – voir Mentine, tome 1 : privée de réseau –, la plus « attachiante » de nos héroïnes est de retour en classe, à Paris. Seulement, voilà, en ce début d’année scolaire, tout se passe de mal en pis pour cette jeune surdouée de même pas treize ans, aussi sensible que désopilante...

Mentine-T2--Cette-fois-c'est-l-internatTITRE

D’abord, sa meilleure amie la trahit éhontément en brisant son secret... À cause d’elle, tout le collège sait maintenant que Mentine Green est une enfant intellectuellement précoce (EIP) alors que celle-ci s’était donné tant de mal à cacher ce qu’elle a toujours considéré comme un handicap ! Tout s’effondre pour l’adolescente puisqu’elle perd sa meilleure amie en même temps que sa réputation. De quoi perdre confiance. Surtout lorsque l’on est ensuite rejeté et moqué par tous... Et puis, c’est l’effet boule de neige : dans ce contexte, la jeune Mentine, tantôt agressive, tantôt abattue, réussit à se mettre finalement à dos tout le collège, tant et si bien que la sentence tombe : c’est l’exclusion ! La trouvaille de son père pour sauver alors sa fille de la déprime ? L’envoyer en Suisse dans un internat spécialisé qui offre aux enfants précoces « un apprentissage spécifique pour aider le jeune à se connaître, à optimiser son potentiel intellectuel dans un climat de confiance familiale ». Et si c’était l’occasion pour l’adolescente de s’accepter enfin comme elle est ? Cette fois-ci, plus besoin de jouer un rôle !

Mentine-T2--Cette-fois-c'est-l-internatDESSIN
Illustration de Margaux Motin issue de la couverture de MENTINE, tome 2
© Père-Castor Flammarion, 2015

Dans ce deuxième tome, Jo Witek dresse avec sensibilité un beau portrait de son héroïne à très haut potentiel. Ici, d’« attachiante », Mentine devient vraiment attachante. Et c’est de tout cœur que l’on souhaite à cette adolescente très touchante de reprendre confiance en elle – elle, qui pourtant semblait n'en pas manquer dans le premier tome ! Et comme il est bon de la voir petit à petit se reconstruire et s’épanouir dans son nouvel établissement, une école expérimentale idéale aux méthodes fantaisistes – l’auteure assure qu’elle est de pure fiction et on la croit – au contact d’autres enfants et adolescents tout aussi attachants – le petit Félix en tête – qui ont tous eu des parcours chaotiques. Et puis, Mentine va connaître l’amour, le plus doux des remèdes... Un roman comme une série qui se lit avec grand plaisir !

SERIE-MENTINE
Père-Castor Flammarion, 2015

POINT

Moi qui ne connaissais que les romans noirs géniaux de Jo Witek – UN HIVER EN ENFER (Actes Sud junior, 2014) ; RÊVES EN NOIR (Actes Sud junior, 2013) ; PEUR EXPRESS (Actes Sud junior, 2012) – il faudrait qu'un jour je vous en parle ! – j'apprécie beaucoup de lire cette auteure dans un registre plus « léger » avec ses deux chouettes romans d'apprentissage qui composent la série MENTINE. Alors, j'ai bien envie maintenant de me plonger dans le JOURNAL (SENTIMENTAL) D'UN GARCON (PRESQUE) PARFAIT !

JOURNAL-DUN-GARCON
Seuil Jeunesse, 2014

Marie.

jeudi 9 juillet 2015

Kamarades, tome 1 : La fin des Romanov de B. Abtey, J.B. Dusséaux et M. Goust

Russie, début 1917. C'est au milieu de l'agitation révolutionnaire qui secoue la ville de Petrograd que deux jeunes gens, Ania et Volodia, se rencontrent et s'éprennent immédiatement l'un de l'autre. Pourtant, tout les sépare : Ania est en fait la princesse Anastasia Romanova, fille du Tsar, qui a choisi de se mêler clandestinement à la foule en colère afin de se rapprocher du peuple et Volodia Ivanovitch, un simple soldat cosaque sorti du rang pour rejoindre les bolcheviks...

KamaradesRECTO2
Illustration signée Mayalen Goust
extraite de la 4e de couv de l'album KAMARADES signé Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux
© Rue de Sèvres, 2015

Leur amour pourra-t-il s'épanouir en cette période tourmentée ? Rien n'est moins sûr d'autant plus que les amoureux vont croiser sur leur route un certain Joseph Vissarionovitch Djougachvili, plus connu sous le nom de Staline, qui va jouer un rôle décisif dans leur vie, comme dans les événements de cette année cruciale de la Russie...

KamaradesCOUV
Rue de Sèvres, mai 2015
24 x 32 cm 60 pages • 13,50 €
– À partir de 14 ans –

Quand l'Amour s'invite au cœur de l'Histoire de la Russie, cela donne une bande dessinée exaltante animée par un véritable souffle romanesque. Vivement le prochain tome de cette saga aussi belle que passionnante qui doit également beaucoup à la mise en images remarquable de l'artiste Mayalen Goust – son héroïne romantique est vraiment superbe !

KamaradesEXTRAIT1
Illustration signée Mayalen Goust
extraite de la série KAMARADES de Benoît Abtey et Jean-Baptiste Dusséaux
© Rue de Sèvres, 2015

POINT

Pour les plus jeunes, à découvrir également la superbe adaptation par Mayalen Goust
de la série d'Anne-Marie Desplat-Duc : LES COLOMBES DU ROI-SOLEIL

les-colombes-du-roi-soleil
Flammarion Jeunesse, 2011-2013

Posté par deslivresetc à 00:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 15 juin 2015

I like Europe de Carole Gillet et Amélie Fontaine

I LIKE EUROPE propose le portrait de dix européens d’aujourd’hui vivant au Portugal (Francisco, 31 ans), en Bosnie (Amra, 27 ans), en Italie (Sofia, 24 ans), au Royaume-Uni (Joe, 31 ans), au Danemark (Sean, 28 ans), en Roumanie (Andreea, 34 ans), en Pologne (Ewa, 28 ans), à Chypre (Yiannis, 23 ans)...

I-like-Europe-1
Actes Sud junior / France Inter, mars 2015
23 x 19 cm 71 pages • 15,90 €
– À partir de 15 ans –

Ces jeunes d'Europe se sont confiés au micro de la journaliste Carole Gillet venue à leur rencontre et se sont laissés croquer par l'illustratrice Amélie Fontaine pour une émission intitulée I LIKE EUROPE diffusée – en son et en images – sur France Inter, à retrouver à l'adresse : www.franceinter.fr/emission-i-like-europe !

aprendre2
Amélie Fontaine © Actes Sud junior, 2015
– le site de l'artiste : www.ameliefontaine.fr

Tous racontent leur vie, leurs difficultés au quotidien, leurs aspirations. Tous s’interrogent sur le poids de leur héritage – pour Ewa, celui d'une religion ; pour Anastasiya, celui d'une langue ; pour Pamela et Laura, celui d'un pays ; pour Amra, celui d'une guerre ; pour Andreea, celui d'une histoire... – et questionnent leur avenir en partageant avec Carole Gillet et Amélie Fontaine leur lot de réflexions sur des sujets de société : le féminisme, la sexualité, le racisme, le travail, la politique... Tous forment « le portrait d'une génération qui doit oser pour exister ».

I-like-europe-EXTRAIT2
EN SAVOIR PLUS :
http://www.franceinter.fr/depeche-i-like-europe-paroles-dune-generation-de-porto-a-riga-le-livre

Conçu comme un carnet de voyage avec ces pages de croquis signés Amélie Fontaine [Lire aussi Les rêves se cachent-ils sous ton oreiller ?] qui viennent compléter d'une belle façon cinq des dix portraits, I LIKE EUROPE dessine finement l'Europe d'aujourd'hui. Un ouvrage, riche et enrichissant, qui s'ouvre à l'autre, à faire nécessairement lire aux adolescents, à partir de 15 ans.