À la maison, nous venons de faire la connaissance d'une petite bande de copains sacrément sympa : Enzo, Mia, Rose, Tim, et Sham !

Vivant dans le même immeuble, les cinq petits héros imaginés par Sylvaine Jaoui adorent se retrouver dans leur cabane après l'école, jouer ensemble et discuter. Très soudés, ils n'hésitent pas à s'entraider : lorsque l'un des leurs a un petit souci, ils sont évidemment toujours présents pour lui...

Rue_des_copains
Albin Michel-Jeunesse, août 2016
15 x 19,5 cm • 32 pages • couverture souple 5,90 € l'exemplaire
– À partir de 7 ans –

Par exemple, quand à la veille de la rentrée des classes, Sham angoisse, les autres sont là pour le rassurer en lui énumérant toutes les bonnes raisons d'aimer l'école ; Tim choisit même de lui créer un petit jeu de happy cartes pour lui donner du courage ! Et voilà Sham rassuré. Ou quand Enzo s'isole trop pour jouer à l'ordinateur, tous ses copains ne manquent pas de l'alerter et de lui donner des conseils pour se déconnecter ; là encore, Tim invente quelque chose afin d'aider son ami : cette fois-ci, il lui fabrique un calendrier qui va permettre à Enzo de gérer son temps passé devant l'écran. À chaque petit problème, sa solution !

Le petit plus de cette toute nouvelle série de petites BD illustrées par Annelore Parot, c'est qu'à la fin de chaque histoire, le jeune lecteur pourra lui-même fabriquer le petit jeu inventé par Tim et le tester. Anselme, sept ans, qui n'a pas manqué de s'identifier aux petits héros de son âge, a adoré ce concept d'atelier créatif. Une super idée !

RUE DES COPAINS est une petite collection bien conçue – en plus, l'éditeur nous apprend que la police de caractère a été spécialement choisie pour faciliter au maximum la lecture – qui permet de dédramatiser de façon « active » toutes les petites préoccupations des enfants. Vivement la suite ! Le prochain titre est annoncé pour janvier 2017 ; il devrait aborder le thème de la jalousie au sein d'une fratrie.

Anselme, 7 ans et Marie.

Enregistrer