En 2012, Christophe Donner nous transportait avec TEMPÊTE AU HARAS édité chez l'École des loisirs, un roman brillant, plein de fougue et d'émotion. Il y retraçait le destin de Jean-Philippe, un jeune héros aux jambes brisées, porté par la volonté farouche de surpasser son handicap pour accomplir son rêve de toujours – devenir jockey – avec sa jument, la fougueuse Tempête...

TEMPETE-AU-HARAS-COUV
– Extrait de la (superbe) couverture provenant du site www.bdgest.com
Rue de Sèvres
, octobre 2015

21 x 27,5 cm 72 pages 14 €
– À partir de 12 ans –

Ce récit grisant devient aujourd'hui une bande dessinée signée Jérémie Moreau sur un scénario adapté avec Christophe Donner lui-même. Et c'est peu dire que cette adaptation est réussie : la force et la beauté du roman y sont intactes !

« Jean-Philippe n’a qu’un rêve : devenir jockey. Né dans le haras tenu par ses parents, il grandit aux côtés des poulains et n’est jamais aussi heureux qu’à cheval. Lorsque Belle-Intrigante met au monde une pouliche, Tempête, il en est certain : elle deviendra un crack ! Le crack qu’attendent ses parents depuis des années et qu’il montera. Mais un soir d’orage vient briser ses espoirs. Tempête, affolée, piétine le dos de Jean-Philippe, qui ne marchera plus. Il devra alors faire de l’impossible une réalité, pour renouer avec son rêve. » Rue de Sèvres

Le trait plein d'énergie de Jérémie Moreau sied tout-à-fait au caractère combatif du personnage de Jean-Philippe porté par une admirable « fureur de vivre ». Et c'est avec puissance que cet artiste – remarqué précédemment avec LE SINGE DE HARTLEPOOL (Delcourt, 2012)nous donne à (re)vivre au plus près les courses à cheval de ce personnage très touchant, comme si nous y étions ! Exaltant.

Marie.